inspire
mort a nos
lyrics

[Couplet 1 : Cronic]

À 14 piges un petit pochtron, rhum trafiqué l'petit punch trompe

L'avancée technologique c'est quand l'iPhone fera tire-bouchon

Alcoolique à 15, la colique chronique à 16

Vécu 6 mois avec l'agonie d'l'abcès

1 jour sur 2 c'est bad trip et grosse biture

On rêve de foutre le feu, car la patrie s'prostitue

Robotisation des ma**es, nos potos tisent à fond, téma

Vu c'qu'ils appellent bon salaire j'taffe pas donc j'me défonce à l'aise

Jacky jack, pilon, beuh, mais pas d'la C

Hier j'ai trop bu, et c'était pas a**ez

J'veux faire dégueuler l'état balek de faire danser les ta**es

Si y a d'la musique de merde, balance ton verre dans l'selecta

Adepte du "qui jacte saigne" la fin est proche mais j'accepte

Lutte contre cette France qui achève, la paix fait vendre, qui achète?

Achète mon CD ca**e le en 2 et tue un flic avec

"Cronic arrête" Nan gros nique ta mère, tous ces thos-my t'la mettent

En plus j'ai la phobie d'la merde, ma folie m'amène à en faire

Ma men a Envers j'rejoint pour un verre 2 tchoins et un ter'

Minable ce texte est, la vina**e m'extermine

Vida d'excès quand la flicaille s'dexterise

[Couplet 2 : 1spire]

J'suis un gars tranquille mais pour l'pa**é y a pas d'excuse qui tienne

Garanti qu'j'serai rattrapé par mes trucs d'hier

Le pire pour faire l'exemple, petit j'voulais être grand bêtement

Le futur, j'suis déçu d'y être

Près de moi, j'veux toute ma famille

Pardon d'dire que je tourne à la weed ce que j'voue à ma vie

Hors des dictas, j'suis bordélique gars

J'sors des petites phrases, j'taff le retour à la rime

Carré que dans mes textes, j'ai le blues maladif

Donc j'ouvre la cabine, pour qu'le sang s'déverse

Bouffe ma rage si j'trouve qu'ça agis sur l'doute

Qu'j'analyse bouffe ça la moutarde arrive

Oussama rime c'est un attentat

Coup d'savate pour d'la maille si ça m'arrange gars

Écoute ma vie, même si j'dévie mégalo

Saisi l'message gros, nages pas ou mes doutes naviguent

[Couplet 3 : Dr Lulu]

Ca fait 3 ans qu'j'vis à Paname j'ai toujours pas vu l'bout d'ma rue

J'sors que pour m'acheter des feuilles et du cancer en tube

J'esquive les palabres, les bars sales, les pa**ants pa**ifs

Les fou du Barça, et les parents trop vif

Ceux qui cognent leur gosses pour leur apprendre la paix

T'as vus l'paradoxe comme un bar de corses quai d'la rapée

Un coup d'oeil au miroir pour dire qu'c'est ta vie qu't'as raté

Cours comme un dératé mais tu verra pas l'temps pa**er

Tu sais que chui pas heureux alors que j'manque de rien

J'sais qu'j'ai pas à m'pleindre ba wé j'ai quand même pas à vendre un rein

Un ter au réveil ché pas si c'est salvateur

Dans ma chambre après une cuite se dégage de sale vapeur

High comme Albator, une vie d'bohème mais on vivra pas vieux comme Henry Salvador Remballe ton rap d'acteur

Avec tes textes de rabatteur, autant parler d'valeur avec un homme qui bat sa femme et qui viole des mineurs

Rien à foutre de c'que tu dis mec, j'fais du RAP pour le kiff et pas pour faire du biff, fais peter l'applaudimètre

Dr Lulu bientôt la mixtape, les oreiles à bout pour que vous chiez sur les têtes de

Tout ceux qui nous prennent pour des bêtes, et continuent avec leurs paroles hypocrites, dans leurs palaces sales

J'leur laisse pas la place comme ce paroissial mine de rien aimable et qui sur une fille fait une fixette

Bref pa**ons, c'est pas ce soir que sur un thème je m'entête, tape une teill m'enferme et écris cette merde

Un freestyle de plus à ranger dans la salle d'arme, pas d'freefight en vu c'est que l'instru qui vivra un sale drame

C'est pas qu'chui misanthrope mais plutôt anti-cons, j'vis pas comme un hermite t'inquiête mes potos en disent longs

Conserve le bon ton quand tu balance du bon son mais bon sang de dire des trucs pas con c'est du bon sens non

Plus qu'deux mesures pour niquer ta mère, Dr Lulu dit tout et son contraire et toujours vis à l'envers

Au reveil un somnifère, le paradis via l'enfer et tu sais qu'si j'me tais bah ouais, j'prend un an ferme

[Couplet : Sopico]

J'donne ma voix et mon énergie aux vrais gars

Une paire de fessées pour blesser les catin nan laisse moi

J'veux faire le tour du monde avec du taga dans les Stan

Pas perde la tête pour du plomb, de l'or nan j'suis pas Ned Stark

Ouais ouais ouais, nos goujats sont partit faire flamber l'sky

Mec 'vec la tendresse calme d'un prophète sans estrade

Et j'sais qu't'attendais ça, et ouais on l'a fait, mec mets pas ton nez

Dans la cess, dans des paillettes ou bien dans des stra**

Idée dans la tête, j'pars patrouiller pour mon escadrille

Pour ton papounet faut pas couper car on blesse ta team

Les wacks vont bouger, n'espère pas que j'les laisse statiques

On va t'chambouler le son sort bien quand tu baisse ta vitre

Mic en bandoulière, en bande pour les gars qui gère ta vie

f** les grands douillets qui vont t'couiller pour des espadrilles

Ecoute mon couplet et sans douter m'dis pas "qu'est-ce t'as dit ?"