ideal j
jai mal au coeur
lyrics

[Produit par DJ Mehdi]

[Intro : Daddy Kery]

Ceci, c'est pour nos reufs incarcérés

La liste est longue, et vous le savez

Au fond, la France n'est qu'illusion

Rappelle-bien aux miens que cela part d'un bon sentiment

Plus de quoi ? De tentatives d'évasion ?

Victimes de décisions qu'on a eu à prendre trop tôt

Notre vie, c'est l'éternelle conquête du respect

Côtoyer la violence dans tous ses aspects

On cherche en vain la recette du bonheur

Victimes d'une vie qui ne nous satisfait pas

J'ai mal

Je leur rend hommage

Là, j'exprime ma rage

[Couplet 1 : Daddy Kery]

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont en prison

Je leur rend hommage, là, exprime ma rage

Contre un système qui trace nos vies, delimite nos limites

Nous fond plonger, puis remonter à la surface selon leur gré

Selon leur bon vouloir

Abus de pouvoir sur les trottoirs

Nos frères noirs savent ce que c'est d'être noir

D'avoir la poisse qui te colle à la peau, négro

Fier de l'être, même si tu me colles une étiquette

Tu me parles de cash, gloire, soleil et ta**pés

A poil à l'ombre, matriculé, maté, enculé

Comme dit Mourad, les élus ont une clé

Pas les clés d'un coffre fort mais les clés de la vérité

Dois-je penser que tout ce merdier fut manigancé

Prémédité, financé par de hautes autorités ?

Qu'enfermer n'est qu'un moyen comme un autre ?

Quand ça chiffre en milliards, faut surtout pas que tu te vautres

Hein ?

Moi je sais pas ce qu'ils trafiquent là-haut

Mais vu que je ne suis pas chez moi, je sais que je devrais sauver ma peau

Négro, je sens la différence dans leurs regards

Puis ils croisent la même haine dans mon regard, bâtards !

La France resserre l'étau

Dans ta vie de tous les jours tu peux ressentir l'embargo

Les journaux nous ont salis de manière stratégique

Via "l'immédiat danger", "la situation critique"

J'explique :

Afin d'arriver à leurs fins

Tous les moyens sont bons, quitte à te laisser crever comme un chien

Ils bouffent du caviar aux portes des démunis

Et ils croient dur comme fer égaler les Etats-Unis

Et on demande à nos frères de rester sages, mais l'image

Qu'on nous renvoient de la vie

N'est pas celle du ghetto français

Si tu baisses les bras, encaisse et accepte

Combien de temps avant de te foutre une balle dans la tête ?

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont en prison

Je leur rend hommage et, là, j'exprime ma rage

Lève-toi, garde le bras en l'air (Enfermés)

Manifeste-toi si tu veux le faire pour tous nos frères (Réalité) qui sont en prison

Isolés, prisonniers des murs de béton

(Eveiller les consciences

Quand le Sheïtan mène la danse)

Lève-toi, garde le bras en l'air

Manifeste-toi si tu veux le faire pour tous nos frères qui sont en prison

(Une immense douleur au coeur

Quand je pense à mes frères et soeurs incarcérés)

Ceux qui ont frôlé la justice et n'ont plus droit au pardon

J'ai mal

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont en prison

Et Dieu veut qu'à cette heure, je n'aie pas mis les pieds en prison

Qu'il m'en préserve, qu'il me protège

Du mauvais oeil du système et de ses pièges

Ceux qui siègent en haut savent à quoi je fais allusion

L'intégration à leur nation, une illusion

Car ils ont arbitrairement fixé les règles du jeu

Soit tu marches comme ils l'entendent, soit tu ne fais pas long feu

Et en France, tes chances de progression sociale sont presque nulles

Plus tu es parti du bas, plus les obstacles s'accumulent

Suivre des études en famille nombreuse, c'est deux fois plus de courage

Deux fois moins de distractions, deux fois plus d'orages

Quelque chose qu'on ne comprend pas à tout âge

Mais ici tu payes de ta vie les erreurs du jeune âge

Et au pa**age, dédicace à Mista et Ikbal

Et puis à chaque frère autour de moi ayant connu le milieu carcéral

Sachez, isolés, prisonniers des murs de béton

Dehors ou dedans, pour nous c'est la même

Dedans on rêve d'être dehors

Dehors, on veut nous foutre dedans

Parce qu'en fait, de ce système, nous recherchons l'évasion

Et on rêve d'enfreindre leurs lois (Enfermés)

De les contraindre à nous écouter

De l'atteindre comme Mesrine l'a fait (Réalité)

Et si tu le fais, sois décidé

Car ils te tueront

(Eveiller les consciences

Quand le Sheïtan mène la danse)

N'attendant pas que tu soies décédé

Mais t'a**a**ineront

[Refrain : Daddy Kery]

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont enfermés

Sachez que je viens tchatcher réalité

Plaider pour leur liberté

Eveiller les consciences

Quand le Chétane mène la danse

Et je pense qui si l'on danse entre violence et souffrance

C'est qu'au fond, on est tous battus par cette France

Une immense douleur au coeur

Quand je pense à mes frères et soeurs

Incarcérés, j'ai mal

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont enfermés

Sachez que je viens tchatcher réalité

Plaider pour leur liberté

Eveiller les consciences

Quand le Chétane mène la danse

[Couplet 2 : Daddy Kery]

Je n'ai jamais pigé comment je pouvais être jugé

Par un homme, un être humain comme moi qui, lui-même, a péché

Je vise ce genre de bâtards

Qui pensent que j'ai m'a place à l'ombre

Les avise qu'à mon égard

Ils ont leurs places dans leurs tombes

Mais de quel droit ton devoir est de me juger ?

Décider de me priver de ma liberté

Alors que ton système

Chaque jour de ma vie, m'a poussé à l'extrême

Quand sur ton visage blême

J'ai lu l'emblème de la droite extrême ?

Mais t'es prévenu

La liste des détenus prévenus continue

En rien tu n'atténues la venue du sang dans tes avenues

Ta justice s'achète, se traite et c'est reconnu

Ton impartialité, elle n'est pas toujours maintenue

Pour ceux que ça soulage de savoir mes frères en cage

Quand la justice sans foi crie : "chacun sa voie"

Je rappellerai

Que personne n'est à l'abri de la zonpri

Commets une seule erreur et le système t'aura aussi

Pour avoir renversé un môme, tué l'amant de ta femme

Avoir fui quand ton voisin de palier vivait un drame

Avoir fui quand ton voisin se faisait découper à coups de lame

Ne pas avoir donné l'alerte lorsqu'il neutralisait l'alarme

Il y a tellement de choses injustes qui peuvent t'arriver

Comme d'être incarcéré pour un crime que tu n'as pas commis

A ceux qui prônent la dureté pénale

C'est tout ce que je souhaite :

Qu'il se retrouvent devant le tribunal

Qu'enfin ils regrettent

Qu'ils manquent à leurs familles

Et que leurs familles leur manquent

Qu'ils ressentent enfin ce manque

Lorsque la parole devient l'encre

Et qu'ils aient mal

Mal tout comme j'ai mal

(Lorsque la parole devient l'encre)

Au coeur quand je pense à mes frères qui sont en prison

(Lorsque la parole devient l'encre)

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont en prison

(Lorsque la parole devient l'encre)

Je leur rends hommage. J'exprime ma rage

Lève-toi, garde le bras en l'air

Manifeste-toi si tu veux le faire pour tous nos frères qui sont en prison

Isolés, prisonniers des murs de béton

Ceux qui ont frôlé la justice et n'ont plus droit au pardon

Lève-toi, garde le bras en l'air

(Je leur rends hommage. J'exprime ma rage !)

Manifeste-toi si tu veux le faire pour tous nos frères qui sont en prison

Isolés, prisonniers des murs de béton

Ceux qui ont frôlé la justice et n'ont plus droit au pardon

J'ai mal

[Refrain : Daddy Kery]

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont enfermés

Sachez que je viens tchatcher réalité

Lutter pour leur liberté

Eveiller les consciences

Quand le Chétane mène la danse

Et je pense qui si l'on danse entre violence et souffrance

C'est qu'au fond, on est tous battus par cette France

Une immense douleur au coeur

Quand je pense à mes frères et soeurs

Incarcérés, j'ai mal

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont enfermés

Sachez que je viens tchatcher réalité

(Beaucoup d'événements ébranlent nos convictions)

Lutter pour leur liberté

Eveiller les consciences

Quand le Chétane mène la danse

Et je pense qui si l'on danse entre violence et souffrance

C'est qu'au fond, on est tous battus par cette France

Une immense douleur au coeur

Quand je pense à mes frères et soeurs

Incarcérés, j'ai mal

J'ai mal au coeur quand je pense à mes frères qui sont enfermés

Sachez que je viens tchatcher réalité

Lutter pour notre liberté

Eveiller les consciences

Quand le Chétane mène la danse

Et je pense qui si l'on danse entre violence et souffrance

C'est qu'au fond, on est tous battus par cette France

Une immense douleur au coeur

Quand je pense à mes frères et soeurs

Incarcérés, j'ai mal